ببالغ الحزن و الأسى توصلنا أمس الموافق 3 يوليوز 2011، بخبر وفاة الزميل  عبد اللطيف أوطالب ،صاحب هذا الموقع، و بهده المناسبة الأليمة أتقدم  أصالة عن نفسي و نيابة عن جميع زملائي بتعازينا الى كافة أفراد أسرة الفقيد ،راجين من العلي القدير أن يسكنه فسيح جنانه. وان لله وان اليه راجعون



 
الصفــــحة الرئيــســـة
الدفتـــر الدهبــي
الثانية ثانوي تاهيلي
الاجــــتماعــيات
الجــــــــــــــغرافيــــا
الـــــتـــــــاريــــــــخ
الــــفــلــــسفــــة
منهــجيــات فلســـفية
اللــــــــــغة الـــعــربــيــــــة
دروس الـنصوص
الــــدرس الـــلغوي
دروس المـــؤلفـــات
الـــتعبير والانـــشاء
منهـــجيات اللــغة العربـية
ENGLISH
grammar
=> the passive form
=> Reported Speech
=> Phrasal Verbs
=> Conditional
=> Defining & non-Defining Relative Clauses
=> Linking Words
=> Modals
=> english tenses
writing
Irregular Verb
الاستـــشــارة والتــــوجيــه
SERVICES
L'INFORMATIQUE
clavier arab
Presse Maroc
Jeux de Billard
calculatrice scientifique
 

Conditional



The 3rd Conditional

Il y a trois conditionnels : le premier est pour parler des choses qui sont susceptibles de se produire ; le deuxième est pour parler des choses qui pourraient se produire mais ne sont pas très probables ; et le troisième est pour parler des choses qui auraient pu se produire mais en fait ne se sont pas produits. Examinons cela :

Le 1er Conditionnel

  • La forme :
    • Condition : if + présent simple
    • Conséquence : will + base verbale
  • Exemple :
    • If I see John, I will tell him you are looking for him. Si je vois John, je lui dirai que tu le cherches.
    • I will tell John you are looking for him if I see him. Je dirai à John que tu le cherches si je le vois.

Il y a une réelle possibilité que je verrai John, par exemple parce qu'il travaille avec moi. Notez que tout de suite après if on ne mets pas le futur bien que l'on parle de l'avenir ; on le mets seulement lorsqu'on parle des conséquences.

Comme vous pouvez le voir dans l'exemple, on peut mettre la condition en premier (c'est-à-dire commencer avec if), ou on peut inverser l'ordre (conséquence, puis condition).

Le 1er conditionnel peut aussi être utilisé pour faire une promesse ou une ménace (ou un avertissement) :

  • Une promesse : If you help me wash my car, I will buy you lunch. Si tu m'aides à laver la voiture, je t'achéterai un déjeuner.
  • Une ménace : If you damage my bicycle, I will never speak to you again. Si tu endommages mon vélo, je ne te parlerai plus jamais.

Le 2ème Conditionnel

  • La forme :
    • Condition : if + prétérit modal
    • Conséquence : would + base verbale
  • Exemple :
    • If I won a million dollars, I would buy a yacht. Si je gagnais un million de dollars, j'achéterais un yacht.
    • I would buy a big yacht if I won a million dollars. J'achéterais un gros yacht si je gagnais un million de dollars.

Il est peu probable, hélas, que je gagnerai un million de dollars comme prix, donc au lieu de mettre le présent simple, je mets le prétérit modal ; je dit 'modal' parce qu'il s'agit de l'emploi du prétérit, non pas pour parler du passé, mais pour parler d'un présent imaginaire ou d'un avenir imaginaire. Dans sa forme, le prétérit modal est le même que le prétérit réel sauf dans deux cas qui concernent le verbe to be : on peut dire I were et he/she/it were où d'ordinaire on met was (mais cela n'est pas obligatoire). Donc, If I were rich ou If he were rich parce que ni moi ni lui ne sommes riches.

Dans la partie de la phrase (après la virgule) où je parle de la conséquence, j'utilise would au lieu de will. Je fais ceci parce que would est le prétérit de will, donc il correspond au prétérit dans la première partie : I won est concordant avec I would buy, tout comme I see l'est avec I will tell (dans le 1er conditionnel ci-dessus).

En français, on parle de l'iréel du présent.

 

Le 3éme Conditionnel

  • La forme :
    • Condition :
      • if + plus-que-parfait modal (past perfect modal), ou
      • had + sujet + participe passé (sans if)
    • Conséquence : would have + participe passé
  • Exemple :
    • If I had gone to the party, I would have met Burt. Si j'étais allé à la fête, j'aurais rencontré Burt.
      • Ou : Had I gone to the party, I would have met Burt.
    • I would have met Burt if I had gone to the party. J'aurais rencontré Burt si j'étais allé à la fête.
      • Ou : I would have met Burt had I gone to the party.
    •  

Je ne suis pas allé à la fête mais je peux imaginer ce qui aurait pu se produire si j'avais décider d'y aller : j'imagine le passé autrement. Pour le passé imaginé, on n'emploie pas le prétérit comme on fait pour le passé réel ; on emploi le past perfect (ou plus-que-parfait) pour signaler que l'on parle d'un passé imaginaire. Dans la partie de la phrase où l'on parle des conséquences, on emloie would + have + participe passé.

En français, on parle de l'irréel du passé.


visit today 446223 visiteurs (1512232 hits)
 
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=